Nos regards échangés

On attendait que les portes de la rame s’ouvrent. Nos regards se sont alors croisés. Une fois, puis deux.. On se lançait des petits regards, avouons le, pas très discrets. Tu n’attendais probablement qu’une chose, que je vienne te parler mais je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas osé. Je t’écris donc ce petit message, en espérant qu’il te parvienne pour espérer te retrouver et cette fois-ci te parler.

Une annonce publiée par un homme pour une femme le samedi 17 janvier pour une rencontre faite le 12 janvier 2015 sur le Métro A à Capitole.