Dans le bus de remplacement, elle m’a sourit

Il était environ 21h (peut-être plus, je n’avais pas mes yeux sur ma montre), le RER ne circulait pas. Nos regards se sont croisés en attendant le bus qui nous amènerait de Sartrouville a Maison-Laffitte. Elle m’a sourit. Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à elle et à ce que j’aurais pu lui dire durant le trajet. Ses yeux bleus et sa chevelure brune, associés à un sourire rayonnant, m’ont retenus une demi-heure dans le froid, tandis qu’elle attendais une amie venue la retrouver à l’arrêt de bus. Et pendant tout ce temps, assis pas loin derrière, j’ai hésité à me lever pour aller la voir, mais ma peur de faire peur ou d’ennuyer m’a retenu.

Une annonce publiée par un homme pour une femme le jeudi 1 novembre pour une rencontre faite le 27 octobre 2012 sur le RER A à Maisons-Laffitte.