JH graphiste indépendant à Pigalle. Carnet de croquis.

Je me suis assise à côté de toi, tu dessinais sur ton carnet de croquis,

alors j’ai sorti le mien. Tu m’as glissé un petit mot “j’aime”, à propos de mon dessin.

Je voulais te renvoyer un petit papier mais je n’ai pas su quoi écrire. Alors j’ai enlevé mon casque et on a un peu parlé,

j’ai été très maladroite. Je n’ai pas osé te montrer mes dessins après avoir feuilleté ton carnet, car

c’était impressionnant. J’ai du avoir l’air un peu cheloute, même.

Il y avait des phrases de toi, d’autres d’oxmo. et j’ai appris ce qu’était une esperluette.

Tu es graphiste indépendant à Pigalle, à cette époque je revenais de ma prépa,

à Place de Clichy. Tu as dit que tu habitais à Taverny, mais tu es descendu à Saint Leu.

Ca fait plus d’un an, j’espérais te recroiser mais ce n’est jamais arrivé, alors…

Une annonce publiée par une femme pour un homme le mardi 30 octobre pour une rencontre faite le 20 avril 2011 sur le Transilien H à Ermont — Eaubonne.