Tu m’as cédé ta place…

tu m’as cédé ta place… parce que tu as lu dans mes yeux “je m’assierais bien sur ses genoux…..” peut-être plutôt parce que j’ai failli me ramasser… des regards de part et d’autre… puis ils ont chanté un air de chez nous ! on s’est regardé, on s’est souri !……. faut dire que “touchez la ch… à la voisine…” dans un tel contexte, c’était assez rigolo…

tu es descendu quelques stations plus loin, tes yeux bleux dans mes yeux verts, nos sourires emmêlés…. hannnnnnnn……… mais pourquoi je ne t’ai pas rattrapé !?!

Une annonce publiée par une femme pour un homme le mercredi 16 mai pour une rencontre faite le 13 mai 2012 sur le Métro 2 à Blanche.