Ligne 4, château Rouge, je vous…

Ligne 4, château Rouge, je vous ai vu monter dans le métro peu après 23h, ce soir du 7 août 2011. Je vous ai immédiatement regardée, en essayant de ne pas trop fixer mon regard sur vous, mais j’ai eu bien du mal. Vous : lumineuse, les cheveux clairs, des lunettes noires, un chandail noir à large col, peut-être une veste beige.

J’étais assis en face de vous deux ou trois rangées après, sur un strapontin côté quai. Vous m’avez vu, je crois. Moi, châtain de taille moyenne, la vingtaine, les yeux marrons. Je portais un sweat bleu à capuche avec un dessin blanc, et un jeans bleu foncé ; j’avais une sacoche noire et une poche rouge.

Peu avant que vous descendiez, quelqu’un s’est mis devant vous, debout. Je ne vous voyais plus. Mais je me suis déplacé de l’autre côté du métro, pour vous voir. Vous avez alors aussi changé de place, et vous vous êtes mise dans la rangée où j’étais, avant d’enlever vos lunettes. Je jubilais.

Ces détails ont-ils une importance ? J’espère qu’ils me permettront de vous retrouver un jour car je n’oublierai jamais votre regard qui m’a à la fois réchauffé et transpercé, un regard plein d’intelligence comme je n’en ai encore jamais aperçu.

Une annonce publiée par un homme pour une femme le lundi 8 août pour une rencontre faite le 7 août 2011 sur le Métro 4 à Château Rouge.