Je voulais te dire que tu étais belle

Tu as réussi à me faire oublier tous les brefs “coup de cœur” que j’ai pu avoir dans les transports en commun… En fait, tu m’as fait oublier ma journée entière. Assise en face de moi, je me sentais anormalement “couillon” d’avoir à porter de yeux, une fille aussi exquise d’apparence que toi, et de n’avoir rien fait. Tu avais des yeux bruns de biches (je m’excuse du cliché, tu m’as rendu un peu fou) qui me laissaient coi.

Tes yeux sur ton portable, les miens se posaient furtivement sur ton visage, tes lèvres glossées (je pense), tes cheveux, et tes belles mains blanches, mais seulement quand tu ne me regardais pas.

Chaque seconde je m’imaginais te dire quelque chose ! Une connerie ! Un renseignement sans importance, pour te voir me regarder avec insistance. Je le regrette, je me souviendrai de toi sans doute encore quelques jours, mais sache que, le garçon qui était en face de toi, le 27 mai descendu à Eaubonne, tu l’a fait craquer, au moins le temps d’un trajet !

Une annonce publiée par un garçon pour une fille le vendredi 27 mai pour une rencontre faite le 27 mai 2011 sur le RER C à Ermont — Eaubonne.