Bonne Nouvelle > Saint Augustin. Un échange incertain…

Une bouteille jetée à la mer… Ou plutôt un papier volant sur un rail… Retraçant cette courte scène de théâtre dramatique…

Je ne risque guère d’être original, mais d’ailleurs est-ce le but ici ?

Cette mélodie littéraire, ne sera pas plus triomphante que celle d’un Jean Baptiste Lully.

Rentrant, la fatigue et le sommeil en la Station Bonne Nouvelle, vers Minuit, ce jour, le 13 mai de notre ère,

C’est à ce moment que j’ai pu m’asseoir en face de vous, par hasard, et j’en suis bien fier.

Durant le trajet, quelques sourires dus à des messages instantanés ont modifié mon faciès,

Vous étiez également accrochés à votre téléphone, mais bon sang, mais qui est-ce ?!

Arborant une chemise blanche, une veste en tweed beige et noire en pied de poule,

Vous êtes sorti à la station avant celle de Saint Philippe du Roule.

Habillé d’un T shirt blanc, de baskets, d’une veste de smoking noire, vous êtes parti à Saint Augustin,

Quand les portes se sont fermées, je me suis dis intérieurement “J’aurai dû le rattraper, Ohh putain.”

Croisements de regards, entre vous, jeune de 25/28 ans, châtain clair/blond, au petit sac noir, aux yeux d’un profond bleu/vert, et moi, jeune homme de 20 ans, brun, yeux vers/noisettes, avec cette veste et un porte document fin noir…

En grimpant les marches, vous vous êtes retourné dans ma direction, puis une seconde fois lorsque le train démarra. J’ai formé un léger sourire, timide mais sincère, et je n’ai cessé de vous regarder, mes yeux se sont braqués…

En espérant un jour, avoir l’occasion de vous tutoyer. F.

Une annonce publiée par un courtisan pour un chevalier le vendredi 13 mai pour une rencontre faite le 13 mai 2011 sur le Métro 9 à Saint-Augustin.