Début de soirée sur une musique entrainante

J’ai peu d’espoir sur le fait que tu lises ces mots, mais sait-on jamais.

Vendredi soir, tu quittais ta collègue aux Ternes pour rejoindre des amis à Pigalle. Nous nous sommes assis à côté l’un de l’autre, j’ai enlevé mes écouteurs pour entendre l’accordéoniste jouer les tubes de l’été dernier, j’ai tellement ri que tu m’as accompagné et nous avons rigolé ensemble. Nous avons discuté un instant, moment que j’ai énormément apprécié. Tu es sortie alors que le métro allait repartir, à ma grande tristesse.

En espérant que l’on puisse se revoir un soir sur cet air d’accordéon.

Une annonce publiée par un homme pour une femme le mardi 20 février pour une rencontre faite le 16 février 2018 sur le Métro 2 à Ternes.