J’ai croisé votre regard ce…

J’ai croisé votre regard ce matin dans la ligne 1. Il était pas loin de 09h si je ne me trompe pas; mais à cet instant le temps s’est figé.

Vous portiez une veste en lainage motif pied de poule et une écharpe grise (vous étiez très élégant).

Vous êtes monté à la station Concorde et j’ai été saisie, figée lorsque que mes yeux se sont posés sur vous.

Non pas que je sois particulièrement sensible au physique, vous êtes très beau c’est une évidence.

Mais j’ai ressenti douceur et force qui émanaient de vous, et votre regard à la fois tendre et perçant m’ont troublé. Je vous ai regardé à plusieurs reprises troublée et gênée, je vous ai souri.

Perdue au milieu de la foule impersonnelle qui descend et monte à chaque station, Je n’ai malheureusement pas pu croiser à nouveau votre regard lorsque vous êtes descendu à la station George V, je vous ai vu partir impuissante et heureuse.

Si vous lisez ce message, merci pour cet instant suspendu, ce moment qui m’a enveloppée de poésie sans que vous n’ayez rien à faire. La vie est étrange, et merveilleuse.

Une annonce publiée par une femme pour un homme le vendredi 15 décembre pour une rencontre faite le 15 décembre 2017 sur le Métro 1 à Concorde.