Oh my darling, oh my darling, oh my darling, Clementine!”

Depuis quelques temps déjà, j’ai la chance quotidiennement de faire de bien belles rencontres dans les transports. Des couples qui me questionnent sur ma vision de la vie et qui me content la leur, des femmes qui agissent de manière maternelle. Et les hommes aussi. Ceux qui tentent un sourire, et celui avec qui j’ai pu avoir de si belles conversations le temps de quelques trajets. Je suis heureuse que tu aies interrompu ma musique pour me parler. Tu m’as dit avoir été ravi d’avoir su “percer [ma] bulle sans [t]’éclabousser d’embarras”, ce qui m’avait bien fait sourire.

Mais parce qu’une longue et difficile dernière année d’études t’attend et qu’elle implique bien des déplacements mais surtout parce que dans un petit peu plus d’un an je pars pour un tour du monde et que je ne reviendrai pas en France, on a dû se dire au revoir sur le quai, non sans une certaine émotion. “Garde cette petite flamme vive” ont été les derniers mots que tu m’as adressé. Ne t’inquiète pas pour ma flamme. J’espère que tu prendras soin de la tienne.

Je suis heureuse que ce site existe, ça me permet de vous raconter les belles rencontres et de lire les vôtres et ça c’est plutôt chouette :-)

Une annonce publiée par une femme pour un homme le samedi 2 septembre pour une rencontre faite le 2 septembre 2017 sur le Transilien R à Melun.