Modeste conseil…

Mademoiselle, en écrivant votre titre, qu’aviez vous identifié comme “erreur” ? A n’en pas douter, c’est le fait d’aller toquer à sa porte.

Respectez vous. Aussi dur que cela puisse être, quel que soit votre parcours, et qui que vous soyez, vous méritez que l’on vous aime avant de vous donner.

La passion est dévorante et l’on n’en sort indemne que lorsqu’un amour profond y est attaché.

Soyez forte.

Ne l’espèrez pas. Ne cherchez pas à le guérir (c’est un fantasme de femme assez classique), seul le temps le peut. N’interprétez pas autrement ce qu’il vous a dit (ça aussi, c’est très féminin).

Si jamais il vous aimait, il reviendrait de lui même, mais si vous “forcez” les choses, vous risquez de vous en mordre les doigts.

Mais tout ceci n’est qu’un modeste conseil…

Une annonce publiée par une femme pour une femme le mercredi 15 juillet pour une rencontre faite le 15 juillet 2015 sur le Métro 14 à Olympiades.