A Ninou

Il est des passions plus destructrices que des guerres,

La mienne pour toi ne connaît pas la censure,

Aussi par cette maigre attention épistolaire,

Mon souhait était de panser tes blessures.

Il est des évènements physiques séculaires,

Dont la manifestation n’est que conjecture,

Toi du reste, pour toujours tu es pensionnaire,

D’un coeur qui ne connaîtra jamais l’usure.

Je t’aime.

Une annonce publiée par une femme pour une femme le samedi 4 janvier pour une rencontre faite le 4 janvier 2014 sur le Métro 4 à Châtelet.